MiFID 2 : résumé d’une loi qui redéfinit l’indépendance et le métier des CGP

MiFID 2 : résumé d’une loi qui redéfinit l’indépendance et le métier des CGP

Conseil. Transparence. Deux notions essentielles qui régissent MiFID 2, directive européenne qui vise à encadrer davantage la profession des conseillers en gestion de patrimoine et la vente d’instruments financiers. Condensé et résumé d’une loi qui redistribue les cartes de notre métier et rouvre le débat sur la notion d’indépendance…

Avant le 3 janvier 2018…

Entrée en vigueur depuis peu, cette directive s’appuie sur la réforme MIFID* 1 promulguée en 2007, une loi qui visait à garantir les intérêts des clients par le biais de nouvelles obligations en matière de conseil et de protection pour les investisseurs.

Jusqu’à présent, le modèle économique de nombreux gestionnaires de patrimoine reposait sur deux modes de rémunération :

  • Les rétrocessions, en fonction des placements vendus
  • Et les honoraires

Aujourd’hui, la réglementation de notre profession tend vers plus de transparence. Cette nouvelle directive va plus loin dans la recherche d’indépendance vis à vis des établissements financiers distributeurs pour, à terme, privilégier la rémunération par honoraires.

*MIFID (Markets in Financial Instruments Directive), en français MIF (Directive sur les Marchés d’Instruments Financiers)

5 informations clés pour résumer MIFID 2

1 – La notion d’« indépendance » et le choix du statut de conseil indépendant / non-indépendant

Si jusqu’à présent la frontière entre indépendant et non-indépendant pouvait paraitre floue, aujourd’hui elle devient nettement plus précise. Avec MIFID 2, le CGP doit faire un choix et positionner son conseil soit indépendant, soit non-indépendant.
Ainsi il est clair qu’un CGP indépendant ne peut être en aucun cas contractuellement lié par des conventions de distribution avec un établissement financier afin de ne pas privilégier des produits financiers au détriment des intérêts des clients.

Et ce n’est pas tout ! Le conseiller en gestion de patrimoine ayant opté pour le statut de conseil indépendant doit être en mesure de proposer un large éventail de solutions pour définir une stratégie d’optimisation cohérente et qui sert uniquement les besoins et objectifs concrets de son client.

Favicon

2 – La rémunération des CGP

Seuls les CGP exclusivement rémunérés avec les honoraires seront considérés comme étant indépendants.

C’est l’activité de conseil et l’accompagnement personnalisé qui redéfinit le modèle économique des cabinets de gestion de patrimoine et non plus la vente de produits et les rétrocessions. Cette obligation aura un impact décisif sur la commercialisation des produits financiers !

L’encadrement plus ferme de notre métier limite les conflits d’intérêt et permet de se focaliser sur l’essence même de notre profession : le Conseil.

Favicon

3 – MIFID 2 et les rétrocessions

Cette directive plus drastique invite aussi les professionnels à informer les clients des éventuelles rétrocessions perçues à la signature mais aussi pendant toute la durée de vie du produit financier souscrit.

Une transparence primordiale pour renforcer la relation de confiance entre un conseiller et ses clients.

Favicon

4 – L’assurance d’un accompagnement personnalisé

Cette autonomie vis à vis des organismes financiers favorise l’analyse objective de votre conseiller :

  • Déterminer les caractéristiques des produits financiers susceptibles de vous aider
  • Établir votre niveau de risque
  • Définir vos intérêts propres par rapport à un produit
  • Garantir une cohérence entre vos objectifs et vos actifs

Vous proposer une stratégie d’optimisation c’est avant tout s’assurer que cette solution est adaptée à votre profil et que les bénéfices espérés répondront à vos attentes.

Favicon

5 – L’efficience des solutions proposées

Votre conseiller en gestion de patrimoine doit être en mesure de vous communiquer un reporting actualisé sur les coûts et les frais liés à l’architecture de votre patrimoine.

Objectif : vous permettre, en tant que souscripteur, de savoir précisément combien vous coûte la mise en place de votre stratégie d’optimisation patrimoniale.

Avec ce suivi régulier, votre conseiller s’assure que les solutions proposées restent adaptées en fonction de vos expectatives.
Votre situation privée et/ou professionnelle évolue ? La stratégie d’optimisation doit être remodelée !

Qu’en est-il pour Master Finances ?

Si pour certains professionnels MIFID 2 entraine des bouleversements non négligeables, chez Master Finances pas de gros changements à prévoir ! L’ADN et les méthodes de notre cabinet de gestion de patrimoine à Toulon nous amenaient déjà à être très transparents avec notre clientèle.

Le conseil est au coeur de notre philosophie de travail et dès la première entrevue, nous veillons à fournir à nos clients les informations capitales pour qu’ils puissent se projeter dans une collaboration sur du moyen / long terme à nos côtés.

Spécialisée en ingénierie patrimoniale, notre équipe vous propose l’expertise et l’appui dont vous avez besoin pour bâtir votre stratégie patrimoniale. Parlons-en !

2019-10-22T19:27:11+01:00 23 juillet 2018|Actualités des CGP|